Total (tax incl.): CHF0.00
  • -20%
12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby
  • 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby

12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby

: AH35A020 Amusing Hobby 10
5 683
12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 Amusing Hobby 1:35
CHF75.21
2023-10-08 01:12:52 AH35A020
CHF60.17 Save 20%
Stock status: Very low
Last item
Quantity
Shipping 1 - 2 days

Product Details

Maquette 12.8cm Flak 40 & FuMG 39D 35A020 1:35 Amusing Hobby

Le 12,8-cm-Flak 40 est un canon antiaérien allemand utilisé au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il fut étudié afin de remplacer les canons de 88 mm mais il ne le supplanta pas. Il fut le canon antiaérien le plus efficace de la guerre et comme le 88, il fut décliné en version antichar.

Son développement commença en 1936 lorsque la société Rheinmetall Borsig remporta l'appel d'offre. Le premier prototype fut achevé fin 1937 et fut jugé intéressant après ses premiers essais. Cependant, le canon pesait 12 tonnes en position de tir, le rendant difficile à déployer et déplacer. Ainsi, dès 1938, des nouvelles solutions furent apportées.

La solution trouvée fut de simplifier la plateforme de feu, en se basant sur l'idée que ce canon serait monté uniquement sur une dalle en béton. Néanmoins, le système porta la masse du canon à 26,5 tonnes, le rendant impossible à tracter sur le terrain. En août 1944, 450 canons avait été construits, 250 destinés à équiper les tours anti-aériennes autour de Berlin et les autres montés sur des wagons sur rails.

Les versions antiaériennes tiraient un obus de 26 kg avec une vitesse initiale de 880 m/s montant à une altitude de 10 675 m ; comparé au 88, le 128 utilisait quatre fois plus de poudre pour lancer la charge explosive.

Les versions antichars tiraient un obus de 26,4 kg pouvant pénétrer 200 mm de blindage à courte portée, 120 mm à 2 000 m. À titre de comparaison, le 88 possédait les mêmes caractéristiques à faible distance mais ne pénétrait que 72 mm de blindage à 2 000 m (un peu plus pour les versions 88 mm PaK 43).

Les équipements de radar de la Luftwaffe allemande et de la marine Kriegsmarine au cours de la Seconde Guerre mondiale reposaient sur une gamme de plus en plus variée d’équipements de communication, IFF et RDF. La plupart de ces équipements ont reçu le préfixe générique FuG (allemand: Funkgerät), qui signifie "équipement radio". Pendant la guerre, l'Allemagne a renuméroté ses radars en utilisant l'année d'introduction comme numéro.

  • Échelle 1:35
  • Photodécoupe
  • Non construit, non peint
Type
Kit plastique
Echelle
1/35

Specific References