Total (tax incl.): CHF0.00
  • -20%
Panther Ausf. A early prod. (full interior) 2097 Takom 1:35
  • Panther Ausf. A early prod. (full interior) 2097 Takom 1:35

Panther Ausf. A early prod. (full interior) 2097 Takom 1:35

: TAK2097 Takom 21
5 866
CHF51.07
2023-09-29 20:13:28 TAK2097
CHF40.85 Save 20%
Stock status: Very low
Last item
Quantity
Shipping 1 - 2 days

Product Details

Maquette Panther Ausf. A early prod. (full interior) 2097 Takom 1:35

  • Avec des pièces en PE,
  • Chaînes de segments
  • Les trappes peuvent être montrées ouvertes ou fermées
  • Marquages ​​pour 2 versions
  • y compris l'intérieur complet

Lorsque le Panzer IV allemand rencontra le T-34 russe en juin 1941, ils furent humiliés en étant surclassés par le T-34, donc un groupe de spécialistes en armement fut envoyé sur le front russe pour analyser la conception du T-34. Avec ces résultats, Daimler-Benz (DB) et Maschinenfabrik Augsburg (MAN) ont tous deux été chargés de fournir des dessins pour un char moyen de 30 tonnes en avril 1942. Le modèle MAN a été accepté en mai 1942, principalement parce qu'il était capable d'utiliser un tourelle existante conçue par Rheinmetall-Borsig, ce qui permet de gagner un temps précieux pour concevoir une nouvelle tourelle requise avec la conception DB.

Le design Panther a adapté bon nombre de ses caractéristiques de conception à succès du T-34. Il s'agissait principalement du blindage incliné et des larges pistes (pour faciliter les manœuvres dans les conditions de neige du front de l'Est). En septembre 1942, le premier prototype fut testé et immédiatement mis en service. Malgré des retards de production dus au manque d'équipement de fabrication de la coque, les premières livraisons précipitées à l'armée allemande ont été achevées en décembre, mais le char a été en proie à des problèmes techniques. Malgré ces premiers problèmes, le réservoir a connu un grand succès et, en raison de sa forte demande sur le front de l'Est, la production initiale de 250 réservoirs par mois à l'usine MAN a été portée à 600 réservoirs par mois en janvier 1943, ce qui a abouti à la production est également allouée aux usines Daimler-Benz, Maschinenfabrik Niedersachsen-Hannover (MNH) et Henschel & Sohn pour respecter les quotas de production. En raison des bombardements alliés tout au long de la guerre, la quantité de production requise n'a jamais été atteinte et seulement 6000 au total ont été construits.

Le moteur essence Maybach V-12 de 700 ch avec sa boîte de vitesses synchronisée AK 7-200 à sept rapports conçue par ZF, était équipé d'un régulateur à la fin de 1943 pour minimiser les pannes moteur en limitant les tours du moteur à 2500 tr / min et en réduisant sa puissance à 600 ch. . Cela a réduit la vitesse de pointe des Panthers de 55 km / h à 46 km / h. Le Panther avait un équipage de cinq hommes: le conducteur, l'opérateur radio, le tireur, le chargeur et le commandant.

Le Panther était armé d'un canon principal semi-automatique Rheinmetall-Borsig KwK 42 de 75 mm et pouvait transporter 79 cartouches de trois types de munitions: Piercing Composite Rigide (APCR). Le canon de 75 mm du Panther était l’un des canons les plus puissants de la Seconde Guerre mondiale et avait encore plus de succès pour percer l’armure ennemie que le canon de 88 mm du Tiger I. Le Panther était également équipé de deux Maschinengewehr 34 de 7,92 mm (MG-34) pour les combats rapprochés; l'un était monté coaxialement avec le canon principal et le second était monté dans le blindage avant incliné et actionné par l'opérateur radio. Dans les mises à niveau de production ultérieures, une monture a été fixée à la coupole du commandant afin qu’un troisième MG-34 puisse être monté à des fins antiaériennes.

L'armure frontale du Panther consistait en une plaque d'acier homogène de 80 mm inclinée vers l'arrière à 55 degrés de la verticale, verrouillée et soudée pour plus de résistance. Cela a rendu le blindage frontal du Panther moins pénétrable pour les chars alliés et soviétiques. L'avant de la tourelle était recouvert d'un manteau moulé de 100 mm en forme de demi-cercle, avec une forme incurvée destinée à dévier les obus entrants. Pour réduire le poids, des sacrifices ont été faits à son blindage latéral, qui mesurait en moyenne 40 à 50 mm d'épaisseur, laissant le Panther vulnérable aux attaques latérales des chars alliés et soviétiques et des canons antichars.

Type
Kit plastique
Echelle
1/35

Specific References